GNV/bioGNV, rouler autrement

Le transport est un secteur à enjeux pour la transition énergétique. Alors que la filière Biométhane se développe, l’usage du gaz vert comme carburant apporte une véritable solution de mobilité durable.

Grâce au schéma directeur de la mobilité GNV/bioGNV proposé par la Région Nouvelle Aquitaine, un maillage cohérent des stations-service devrait voir le jour.

Le transport, un enjeu environnemental et de santé publique

En Nouvelle Aquitaine, le transport représente 39% des émissions de CO2 et 47% des émissions de NOx :

  • 1er secteur consommateur d’énergie
  • 1ère source d’émission de CO2, en forte hausse depuis 1990
  • Un émetteur de polluants locaux posant un vrai problème de santé publique.

Le GNV/bioGNV, une réponse concrète

Disponible à partir des réseaux existants, le GNV est un carburant propre qui n’est autre que le même gaz utilisé pour les ménages, entreprises et collectivités. Le bioGNV est sa version 100% renouvelable, 100% produit localement dans les unités de méthanisation en France. Il présente un bilan carbone neutre et une réduction importante des polluants atmosphériques (NOx et particules fines).

le GNV/bioGNV est un carburant alternatif propre.


Un schéma directeur de la mobilité GNV/bioGNV en Nouvelle Aquitaine

Son objectif est de fournir une vision régionale du besoin en déploiement de la mobilité GNV/bioGNV de 2020 à 2035, avec un nombre de véhicules GNV, un nombre de stations d’avitaillement GNV/bioGNV et un maillage territorial permettant d’atteindre les objectifs de baisse des émissions de GES et une amélioration de la qualité de l’air.

Le scénario retenu s’appuie sur une hypothèse de remplacement de 5% de la flotte des véhicules en circulation. Il a pour ambition de convertir au GNV en priorité les véhicules des collectivités (cars, bennes à ordures ménagères (BOM), véhicules légers et utilitaires…) et des entreprises (camions, véhicules utilitaires…).

En 2019, 11 stations publiques poids lourds et véhicules légers sont dispersées sur le territoire Nouvelle Aquitaine.

En 2035, le schéma directeur fixe un objectif de 80 stations, pour répondre à la demande de véhicules GNV, réparties selon un maillage cohérent, en adéquation avec les déplacements. En gironde, 14 stations devront être déployées en complément des 4 déjà opérationnelles à ce jour.

le schéma directeur de la mobilité GNV/bioGNV en Nouvelle Aquitaine détermine les zones les plus favorables pour le déploiement des stations.


Pour accompagner le développement des motorisations alternatives et déployer un maillage du territoire avec un réseau d’infrastructures, la Région Nouvelle Aquitaine soutient l’installation de stations-service et l’acquisition de véhicules aux entreprises.

Vous souhaitez en savoir plus, vos interlocuteurs Régaz vous répondent, contactez les ou appelez

LIGNE DIRECTE PROJETS
05 56 79 43 33
SÉCURITÉ GAZ
24h sur 24 - 7j sur 7 / 05 56 79 41 00

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies. La poursuite de la navigation vaut accord au dépôt des cookies et autres technologies similaires sur votre navigateur. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un petit fichier texte déposé sur le disque dur de l'internaute par le serveur du site visité. On considère généralement qu'un cookie permet de reconnaître un visiteur lorsqu'il revient sur un site web.

Les données collectées dans le cadre du site Régaz sont nécessaires à la gestion de l’authentification des utilisateurs (lors de leurs connexions) et à l’évaluation statistique de la fréquentation.

Pour les besoins et finalités du site, vous n’avez pas la possibilité de refuser les cookies.

Pour plus d’information sur les cookies, vous pouvez accéder aux règles en vigueur sur regaz.fr.

Fermer